CONSEILS POUR RÉUSSIR SON PACKAGING . . . 2ème partie consacrée au lancement du design

Vous avez maintenant une idée de ce que doit prévoir votre Packaging pour que votre produit réponde à des critères bien précis; ceux que vous auraient soigneusement répertoriés pour indiquer aux consommateurs le message au moyen d’un design adapté et extrêmement clair. Ces derniers, par un seul coup d’oeil, devront imaginer ce que le produit représente, ce qu’il apporte et surtout ce que son Packaging amène comme possibilités fonctionnelles (côté pratique, côté informatif, côté mise en valeur, esthétisme ..).

Vous êtes maintenant prêts à vous lancer dans la partie la plus agréable du projet : la création de design du Packaging !

Souvenez-vous, il doit raconter une histoire … celle dont vous avez initié les brides, les sujets au travers tout votre questionnement d’amorçage. Vos prochaines décisions vont vous servir à construire CETTE HISTOIRE !

LES ETAPES DE CREATION

1- Les 3 couches d’un Packaging

Le Packaging extérieur est la 1ère partie visible, protectrice des climats ambiants et des chocs éventuels. Il s’agit principalement de l’emballage/boîte/sac lors d’une expédition ou d’un transport quel qu’il soit !  En général de design assez sobre, il offre néanmoins la possibilité de marquer son territoire en y insérant au minima la logotypie et parfois même un élément rappelant la charte graphique (exemple du sac en toile).

Le Packaging intérieur est la partie enveloppante du contenu protégeant des cassures ou des éclats éventuels. Il s’agit par exemple du papier bulle ou des lamelles de cartons enfouies dans la boite pour éviter que le contenu ne soit abîmé.

corrugated-board-1388553_640

• Le Packaging du produit représente l’entourage direct du produit, la boite ou la matière qui contient la surface à designer, ce qu’on appelle communément « le Packaging » soit la bouteille avec son étiquette, le papier carton qui enveloppe des allumes feux par exemple …

❊❋✺

Et bien voici déjà de quoi raconter une partie de votre belle histoire, celle de votre produit !

❊❋✺

2- Bien penser son type d’emballage

Il existe tellement de possibilités pour emballer votre produit mais votre questionnement vous aura déjà indiqué vers lesquelles il sera judicieux de se diriger.

Parcourons brièvement quelques points importants à étudier avant de valider le choix définitif

Le produit doit être considéré en premier lieu

Selon sa texture liquide par exemple, vos options seront limitées : bouteille ou sachet ou Bag in Box ? Voici aussi une occasion de développer son imagination au maximum pour faire preuve de créativité et ainsi avoir l’occasion de sortit du lot !

capri sun

 

 

On citera l’exemple de CAPRI SUN qui a opté pour le sachet plutôt que pour la bouteille ou la canette pourtant très prisée pour les jus de fruits.

 

 

La concurrence il ne faut absolument pas la négliger

Comment? Et bien êtes-vous le premier qui sera à vendre son produit dans un nouveau type d’emballage? Si c’est le cas, 2 questions importantes ? D’un côté, vous vous démarquez, de l’autre, vous bousculez des habitudes. Les magasins alimentaires classeront peut-être vos produits dans un rayon autre que celui habituellement exploité. Donc il faudra faire preuve de vigilance et la mission commerciale devra donc être plus soutenue et plus vindicative.

design Packaging -3-01

 

 

Un exemple pour ces apéverrines destinées au rayon charcuterie si on considère les produits contenus mais leur format et leur destination peut tout aussi bien être le rayon apéritif

 

Le budget

Votre idée de génie prend la forme d’un emballage peu commun. Vous devez anticiper selon votre ciblage, le prix de revient. S’il s’agit d’un produit haut de gamme à l’origine contenu dans l’emballage, il faut pouvoir s’y retrouver entre les achats matière et la distribution commerciale et opter sur un Packaging assez innovant et unique. Votre produit et votre Packaging ne feront qu’un et c’est là l’objectif recherché !

-design Concept 1-01

 

Opter pour un coffret de luxe pour lequel on apporte une valeur ajoutée, c’est ouvrir un grand nouveau champ de possibilités d’acquérir de nouveaux clients par exemple

 

3- Le travail avec l’imprimeur

Il commence dès la réalisation du Packaging et de son design. Débuter une relation, ne serait-ce pour avoir notion des coûts d’impression avec certitude sur les impératifs fixés. L’imprimeur vous oriente sur des informations spécifiques destinées à la bonne préparation des fichiers d’impression (amenuiser les risque d’erreurs et les défauts).

Certaines informations impératives sont à connaître :

  • le tracé de découpe : s’il s’agit d’un format standard, demandez à l’imprimeur un modèle pour le designer
  • le format du fichier : il sera préférable de le fournir en vectoriel (non modifiable) pour éviter les risques d’erreur d’impression à venir. Doit-on faire apparaître les couches, les lignes de découpe? Votre designer doit vous fournir un fichier prêt à l’impression (impératif) source en .ai (illustrator, généralement vendu plus cher), .psd (Photoshop) et plus généralement en .pdf. Votre graphiste doit pouvoir vous fournir une maquette que vous apprécierez visuellement au format .jpg ou .png de sorte que vous puissiez ouvrir avec vos logiciels habituels.
  • les couleurs : certains imprimeurs peuvent être limités en pantones (on les reconnait à leur tarification parfois exagérément faible) donc veiller à l’accès d’une large palette de coloris pour ne pas risquer de dénaturer la charte graphique originelle.
  • le type d’impression numérique ou offset : en nombre limité d’exemplaire pour le premier. Quant à la seconde technique, le prix  à l’unité est dégressif généralement en fonction du nombre important d’imprimés.

design Packaging -11-01

 

Ce travail a nécessité une forme de découpe où il a été décidé plutôt que d’imprimer directement sur la matière, il a été plutôt choisi d’y apposer une plaque spécifique de sorte à donner plus d’éclat à l’information

 

4- Créer une mise en valeur d’espace de mise en page

Rappelez-vous ces 3 premières questions .. à savoir la description de votre client type, et de ses habitudes d’achats … les réponses vont vous servir à aménager l’information sur votre Packaging.

Vous avez de belles photos de votre produit dans l’action, les témoignages de clients vantant ses qualités, ou encore des représentations imagées ou vidéo de ce que font vos clients de vos produits ? Imaginez la chose à mettre en avant qui ressort de toutes ces constatations; celle qui va identifier votre produit plus particulièrement … Ces éléments sont le fruit probable d’une concertation entre personnes du marketing et du commerce; pour l’un recueil d’écrits, pour l’autre, issue de discussions ou d’échanges directs avec les consommateurs.

Vous avez maintenant identifier l’élément principal qui caractérise votre produit. Cette source d’information-là sera nécessaire pour la conception du design de votre Packaging. Il sera l’identification phare de votre produit, celle qui le rend reconnaissable parmi d’autres marques de la même catégorie.  D’autres éléments pourront être rajoutés pour inciter et encourager à l’achat, une fois la prise en main effectuée. Par exemple, le toucher de l’emballage, sa maniabilité, sa praticité, son système d’ouverture etc …

 

5- Savoir apprécier son design de Packaging

Des idées en veux-tu en voilà ! Oui mais bon, le produit répond-il aux attentes?

En regardant simplement l’emballage, a t-on une idée de ce à quoi il sert? Attention à l’amalgame entre un produit vaisselle trop en couleur et un produit fruité lui consommable, l’autre pas !

Est-on honnête par rapport au produit contenu? Attention là aussi à utiliser des reprographies réelles de ce qui est vendu.

Ai-je eu un aperçu de ma maquette designée en 3D? et oui c’est important de l’avoir car vous pourriez vous rendre compte d’imperfections ou de gênes incluses dans votre Packaging dont vous n’auriez pas eu la vision en aplat.

Ai-je un aperçu de sa présence en rayon dans un magasin? Selon le type de rangement, vérifier que la face avant soit visible en totalité et qu’elle contienne les principales informations de base. Pensez que les parties latérales et/ou de dessus seront cachées du fait de leur alignement ou leur superposition en rayon. Visualisez aussi l’effet produit par rapport aux autres produits d’autres marques concurrentes ou marques de vos autres produits. Il est fortement conseillé de se rendre dans l’espace magasin où seront entreposés vos produits à la vente pour mieux se rendre compte de leur impact visuel.

canned-food-570114_640

Mon design est-il évolutif pour d’autres produits dans la même gamme?

Mon design est-il déclinable? réutilisable pour une seconde vie? Par exemple, prenons un sac servant d’emballage pour une livraison. Il pourra être réutilisé pour aller faire ses courses ou des achats ultérieurs du fait de sa solidité et de son aspect esthétique. Un autre exemple auquel on n’aurait pas pensé mais la boite contenant le fameux arrosoir ohlala  Qui est Paul? peut tout aussi bien être recyclé comme boite d’archivage papier du fait de son extrême solidité et de sa forme idéale pour le rangement.

6- Demander l’avis d’autres personnes neutres

Il peut être intéressant de corroborer une opinion en confrontant les avis des personnes susceptibles d’être en prise un jour avec votre produit avec celles qui n’auraient jamais entendu parler de son existence. Réaliser des tests par exemple sur un échantillonnage de personnes pouvant être intéressées par le produit, sera un formidable thermomètre d’évaluation pour savoir si vous faites bonne ou fausse route. Préparez vos petites questions simples mais efficaces. . .  A quoi sert ce produit? Qui d’après vous va acheter ce type de produit? Quel message comprenez-vous au travers son design?

Et voici donc un formidable volet d’évaluation pour savoir si votre design est bien adapté à la situation. Dans le cas contraire, il faudra revoir toutes vos étapes de questionnement et vérifier si vous avez bien répondu à ces dernières.

experience-3239623_640

7- Revérifier vos fichiers pour voir s’ils sont au bon format

Votre design Packaging est prêt? Félicitations, maintenant vous pouvez passer à l’étape cruciale de l’impression. Repassez en revue les recommandations de votre imprimeur afin de bien vérifier que vos fichiers soient conformes au résultat attendu.

—> les tracés de découpe au format vectoriel : un pour chaque variation de design soit un par catégorie de produit (nom différent)

—> les références pantone : elles doivent être identiques chez le designer et l’imprimeur sous peine de détériorer le rendu final et qui peut avoir une répercussion négative sur toutes les valeurs recueillies au travers de notre étude.

❊❋✺

Nous terminerons par un petit glossaire du vocabulaire fortement utile lors de vos échanges avec les professionnels concernés par l’élaboration de votre Packaging.

ILLUSTRATOR : logiciel de design utilisé pour créer des images vectorielles caractérisées par l’extension.ai, et qui ne peuvent pas être ouvertes avec un autre logiciel. Il est généralement assez coûteux et il constitue un outil professionnel incontournable pour le designer.

TRACE DE DECOUPE : c’est le tracé de votre design à plat. Il sert de point de départ à la création de la forme du packaging.

IMPRESSION NUMERIQUE : technique moderne d’impression où l’information du fichier est traitée individuellement de façon électronique. Elle est avantageuse car elle est faite pour de petites quantités en un temps réduit.

IMPRESSION OFFSET : technique d’impression où des plaques sont préparées en 4 couleurs CMJN QUADRI pour vos designs. Le coût est généralement plus élevé qu’en numérique mais s’avère être plutôt économique sur de très grosses quantités d’imprimés (plus de 1 000 pièces généralement).

PANTONE : c’est le catalogue des couleurs standards par excellence. Un numéro est assigné à chaque couleur pouvant être reproduite à l’identique sur n’importe quelle imprimante.

FICHIER VECTORIEL : les images sont constituées de lignes (vecteurs) pouvant être redimensionnées sans perdre de qualité.

◇ ◆ ■

Chic&Design Consulting vous offre un large choix de prestations de communication.

◇ ◆ ■

L’efficacité d’une marque repose sur plusieurs critères points essentiels, notamment celui de l’impact émotionnel suscité par la vision des images qui induisent une prise de position auprès du public.

Une belle image de marque accompagnée d’une identité visuelle forte, vous assurent à coup sûr, la compréhension de vos messages et informations.

Des besoins particuliers, vous ne savez pas comment mettre en avant vos activités, vos produits, vos services pour vous rendre plus visible et en parfaite adéquation avec ce que vous voulez promouvoir? Nous sommes là pour en parler. Faites-nous part de votre projet CHARTE GRAPHIQUE   ≈  IDENTITE VISUELLE / LOGO  ≈ WEB DESIGNELEMENTS DE STAND ≈  FLYERS et bien sûr DESIGN PACKAGING

◇ ◆ ■

carte-de-visite

Facebook

Twitter

Linkedin 

Instagram

Site Internet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s