Un projet catalogue depuis sa conception jusqu’à sa fabrication par Chic&Design Consulting

Catalogue BETHALU

❊❋✺

Le véritable enjeu réside en un bon compromis entre un contenu éphémère et le côté pérenne du papier.

A SAVOIR : le catalogue recense 55% d’investissements hors média de la grande distribution (sources PanoTrade). Parmi 64 % de personnes qui vont en magasin, 12% le font par le catalogue.

Donc NON le catalogue n’est pas mort ! Il a cependant du s’adapter à l’arrivée de l’ère digitale. Celle-ci a remis en question la stratégie qu’il a fallu repenser dans une logique multicanale. Le catalogue est perçu comme un relai vers d’autres supports de communication et vice & versa ! Le téléphone, le web, le site internet, tous ces outils ont besoin d’être visibles le plus largement possible!!! Il a juste fallu revoir l’agencement des informations et réétudier leur emplacement.

❊❋✺

Aujourd’hui le catalogue destiné aux particuliers, n’est pas exclusivement produit en exemplaire annuel. Il intègre aujourd’hui DÉSORMAIS les évènements saisonniers (ex. Soldes ou NOËL), les langues étrangères ou encore les offres spéciales selon les régions s’il s’agit d’un catalogue de type national.

On imprime plus de catalogues (en nombre de versions) par an mais moins en volume (moins de pages et moins d’exemplaires)

❊❋✺

Un catalogue se mûrit …

1- Une stratégie de contenu pour être efficace

Se poser les bonnes questions?

  • Les cibles : ici pour HLV, on cible les professionnels uniquement !
  • L’objectif de la vente : Offrir un produit avec un service clé en main ! ce pour une période indéterminée.
  • Le positionnement par rapport à la stratégie commerciale globale : adopter un référencement organisé des produits avec une hiérarchisation des informations très marquée.
  • Le budget : il a été déterminé selon une catégorie de produits qui font l’objet d’un catalogue bien spécifique chacune.

Une vision globale de l’entreprise permet d’adapter l’aspect visuel du catalogue, qui doit être représentative de ce qu’elle produit (les matériaux s’ils sont exclusivement locaux par ex., ou une spécificité qui fait la différence).

Aujourd’hui, la tendance est le rapprochement avec le local … il est donc fondamental d’utiliser des prises de vues personnalisées le plus possible pour ne pas être trop en décalage avec la réalité.

❊❋✺

 

2- Bien anticiper son chemin de fer

La réalisation du chemin de fer qui répond aux exigences d’un cahier des charges précis, est indispensable pour prévenir les éventuelles erreurs d’impression. S’assurer de la cohérence entre le fond et la forme ! Ensuite, ce dernier diffère selon qu’il s’agisse de produits industriels (ici c’est le cas) ou de produits alimentaires. En industrie, on respectera la classification en magasin tandis qu’en Grande Distribution, on attachera plus d’importance au côté graphique pour la mise en valeur.

Une autre chose importante dont il faut tenir compte : veiller à ce que le lecteur prenne plaisir à feuilleter le catalogue tout en conjuguant l’aspect esthétique et l’aspect pratique car en brochure professionnelle, il ne faut pas perdre son objectif : montrer précisément et parfaitement le produit … joindre l’utile à l’agréable !!!

Il est nécessaire d’accorder le plus grand soin à la page de couverture qui sera décisive dans l’attraction et l’intérêt qu’elle suscitera auprès du lecteur. Il est important de donner envie d’aller plus loin …

Fiche-HLV-serie-plaquette

❊❋✺

3- Vérifier que les produits soient bien cohérents avec le cahier des charges

La sélection des produits qui prendront place dans le catalogue doit absolument respecter le cahier des charges de l’entreprise.  L’offre du catalogue doit être cohérente et dynamique.

Il faut un contenu équilibré entre produits nouveaux, produits phare anciens, produits au prix bas, haut de gamme ou bien encore thématique. Il s’agira donc de bien segmenter les diverses rubriques pour ne pas perdre le lecteur.

Il ne faudra pas oublier de mettre en avant certains produits importants mais aussi faire en sorte d’harmoniser l’offre pour ne pas lasser ou prendre le risque de perdre son lecteur. Donc attention de ne pas forcément placer les nouveaux produits sur les premières pages !!!

Le lecture se voudra rythmée par la pertinence des informations, des images et des textes.

 

4- Penser à valider le catalogue par tous les services

C’est avant tout un travail d’équipe ! A cette étape de la conception, il est nécessaire de valider les informations par les experts concernés.

  • le service marketing : il vérifie qu’il ne manque aucun produit et que ces derniers soient bien positionnés.
  • le service achats s’assure que les produits soient bien mis en valeur et que les données s’y rapportant soient correctes.
  • le service juridique : il contrôle que toutes les clauses liées à la vente sont en règle.

 

Prévisualiser entièrement l’ensemble permet de vérifier que toutes les synergies sont bien respectées (liens entre informations, renvois vers d’autres outils de communication, actualisation des informations).

5- Imprimer et diffuser

Le catalogue ne se présente plus aujourd’hui seulement sous la forme papier. Il est aussi reproduit sur smartphone, tablette, ordinateur mais la version papier pourra être d’autant plus belle pour tenir compte des contingences de diffusion sur plusieurs canaux de communication.
L’impression du catalogue sera tributaire du tarif à la page, du façonnage (reliure piqûre à cheval ou dos carré collé par ex), du volume d’impression (besoin ou non de machines en rotatives), l’optimisation de la découpe papier, le choix de la qualité du papier mat ou brillant mais aussi du choix de l’écolabellisation, du choix de grammage (pour les futurs envois postaux)

 

Le concepteur aura la charge de suivre le projet en se rendant à l’imprimerie pour confirmer la calibration des couleurs. L’objectif est d’étalonner au mieux les couleurs de la machine avec les pantones des documents fournis à imprimer.

La vérification du BàT = bon à tirer permet de confirmer la future impression en série qui sera mise en oeuvre après la validation des paramètres de la machine d’impression.

 

 

◇ ◆ ■

Besoin d’aide pour créer vos visuels de communication ?

L’efficacité d’une marque repose sur plusieurs critères points essentiels, notamment celui de l’impact émotionnel suscité par la vision des images qui induisent une prise de position auprès du public. Une belle image de marque accompagnée d’une identité visuelle forte, vous assurent à coup sûr, la compréhension de vos messages et informations. Des besoins particuliers, vous ne savez pas comment mettre en avant vos activités, vos produits, vos services pour vous rendre plus visible et en parfaite adéquation avec ce que vous voulez promouvoir? Nous sommes là pour en parler. Faites-nous part de votre projet CHARTE GRAPHIQUE  ou IDENTITE VISUELLE / LOGO ou WEB DESIGN ou ELEMENTS DE STAND ou FLYERS

◇ ◆ ■

Article rédigé par ChicetDesign Strategy

carte-de-visite

 

 Page Facebook

Page Twitter

Page Linkedin 

Page Instagram

Site Internet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s