Une bonne stratégie de communication se met en scène … en fonction de ses besoins

plan-2372176_1280
Diriger & Coordonner des actions efficaces pour atteindre ses objectifs

                    ๑۩۩.. ..۩۩๑๑۩۩.. ..۩۩๑         ๑۩۩.. ..۩۩๑       ๑۩۩.. ..۩۩๑

On insiste généralement, en matière de conseil en communication, sur la nécessité, pour une entreprise ou structure, de définir ses moyens et supports de communication en fonction de ses enjeux, objectifs, cibles, messages et axes de communication. Mais on explique moins souvent les spécificités des différents moyens mis à disposition. Or la palette d’outils et de pratiques est très vaste. Comment bien choisir les supports de communication à mettre en place pour son entreprise ?

ZOOM SUR QUELQUES PRINCIPES DE BASE A CONNAITRE

Il est d’usage de séparer les supports de communication en deux grandes catégories : les supports média et supports hors-média.
Les supports média rassemblent la publicité via la presse écrite, la télévision, la radio, le cinéma, l’affichage ou encore la téléphonie mobile sous forme de SMS ou MMS. Quant aux supports hors-média, ils rassemblent généralement le marketing direct, les relations publiques, la publicité sur le lieu de vente, le mécénat, ou encore la communication événementielle.
Chaque support comporte alors spécificités, atouts, avantages et limites qu’il faut connaître avant de choisir les supports les mieux adaptés à vos cibles, objectifs, enjeux mais aussi contraintes et budgets afin de s’éviter des dépenses outre-mesure.

REALISER SON PLAN D’ATTAQUE

Ce dernier est valable pour tout le monde, quelque soit les mises en oeuvre … Il part du principe de réflexion préalable avant tout engagement.

1- Déterminer sa(es) cible(s) de direction

2- Afficher le(s) message(s) clair(s) à transmettre avec des codes identifiés & identiques

3- Connaître les objectifs

4- Trouver les supports et/ou les canaux de communication les plus adaptés

5- Réaliser son plan de communication avec une planification des actions à entreprendre

6- Faire un budget global

On part toujours du principe qui peut le plus, peut le moins. Dans cette optique, il faudra toujours au départ inscrire l’idéal de planification pour ensuite d’après les calculs de dépenses, réadapter selon …

Fiche CEFAG-Stand
Adapter une stratégie en insufflant un axe graphique authentifiable pour chaque support
Fiche CEFAG-depliant
Insuffler un même message fort visible sur chacun des supports

●○●

💡ASTUCE💡 Voir aussi dans une ère où on doit tous modérer nos achats, s’il est possible dans la configuration de votre entreprise, d’adapter voire de remplacer tel support par un type d’action…

●○●

LA PRESSE ECRITE & LA COMMUNICATION PAPIER

La presse écrite & le support papier bien qu’ayant perdu aujourd’hui de sa popularité, restent encore les moyens le plus prisés par les entreprises pour communiquer.

Elles permettent un excellent ciblage et fonctionnent très bien dans une action de proximité géographique. L’utilisation de supports presse spécialisée et professionnelle constitue un moyen idéal de se centrer sur l’essentiel de son audience, convenant ainsi totalement à une communication BtoB.

La presse, media d’actualité, se situe sur une communication liée à l’annonce d’un évènement local, le lancement d’un produit, l’organisation d’un porte ouverte par exemple …

Il faut par conséquent prévoir à l’avance ses délais de mise en oeuvre, ainsi que ses frais d’investigation pour tous ses supports. Il faut savoir que chaque support a ses propres contraintes techniques en matière de format, d’agencement s’il s’agit d’un stand, de choix de couleurs si aucune charte graphique n’a encore été instituée (le moyen aussi de l’amorcer si on n’a pas le budget pour et qu’on est engagé dans un évènement incontournable).

En transition, la presse régionale et professionnelle restent raisonnables en terme de coût contrairement à la communication nationale quotidienne qui nécessitent beaucoup d’investissement. Si elle est bien ciblée et si le contenu est efficace, parfois, il peut être intéressant pour une communication en continu, de l’envisager sachant qu’elle est basée sur le principe de répétition donc susceptible d’être mieux répercutée …

design Packaging -11-01Un Packaging pour un évènementiel qui nécessite beaucoup de préparation préalable

๑۩۩.. ..۩۩๑๑۩۩.. ..۩۩๑

LA RADIO

Oublions pour l’instant la télévision ou le cinéma aux budgets un peu trop conséquents pour des PME et étudions le média radio.
Nous retrouvons ici les principaux avantages de la presse écrite : ciblage, proximité, spécificité et accessibilité.
Ciblage, puisque la diversité de l’offre au niveau local et national permet un vaste choix et un très bon ciblage des auditeurs.
Proximité et spécificité ensuite, car, comme pour la presse écrite, il est possible de concentrer sa communication sur un ciblage géographique en choisissant des radios locales et de proximité ou un ciblage plus thématique (radios musicales, radios jeune public, radios économiques, etc…).
Accessibilité enfin, car ce média, bien que reposant lui aussi sur la répétition et donc la nécessité de réserver de nombreux créneaux publicitaires, ne demande pas un gros budget.
La radio correspond alors particulièrement aux actions de proximité, comme l’annonce d’événements, d’offres spéciales, de promotions, le lancement de produits ou magasins, ainsi qu’aux actions de notoriété via le sponsoring d’émission de radio.

●○●

⚠️UN HIC CEPENDANT ⚠️ : Les limites que nous pouvons opposer à l’utilisation de ce média : le manque de disponibilité parfois des cibles pendant l’écoute ainsi que l’absence de référence visuelle qui rend difficile la mémorisation des messages

●○●

L’AFFICHAGE

Nous parlons de l’adhésif véhicule, l’affiche 4X3, l’affichage Abri-bus, autres affichages urbains, panneaux lumineux qui fleurissent en ce moment dans vos villes.

Omniprésent dans notre paysage, il revêt aujourd’hui plusieurs formes… tactiles, sonores, il attire l’attention des passants, des automobilistes des usagers de transport en commun pas forcément dans une optique d’intérêt immédiat. Il s’agit bien là d’orienter une attention.

Assez répandu géographiquement, il convient pour un ciblage de comportement ou de localisation parfois plus spécifique si on veut créer un trafic vers un évènementiel ou autour d’une offre promotionnelle sur un secteur déterminé au préalable.

Ce type de support a besoin de répétition donc il  faudra bien identifier les points stratégiques dès leur positionnement. Exemples : un affichage à l’arrière d’un bus (donc de plusieurs bus) ou encore une affiche à un feu routier qui dure longtemps etc …

Il reste néanmoins peu précis quant à la segmentation de sa clientèle. Il faudra donc se concentrer sur le message à véhiculer & sur son image de marque également pour répandre sa notoriété. Il sera le plus court possible et compréhensible en seulement quelques secondes de visionnage express (sur la route).

Pour ce qui est de l’affichage 4X3, avoir recours à la diffusion de sa campagne de communication, constitue un budget assez conséquent qui n’est généralement envisagé qu’au niveau national.

Fiche-THERM Stick

-design mis en page 18-01

L’affichage Abri-bus pour une information locale & dirigée

๑۩۩.. ..۩۩๑๑۩۩.. ..۩۩๑

LE WEB

Que ce soit par le biais de bannières publicitaires, de campagnes virales par les réseaux sociaux, de la création d’un blog, d’un site, le web est aujourd’hui LE média incontournable.
Bénéficiant d’une très large audience, de tarifs d’achat d’espaces publicitaires abordables, répondant à tous les besoins de communication qu’il s’agisse d’information, de publicité, de commercialisation ou d’échange avec son marché et ses clients, il est le moyen idéal, et désormais, de référence, pour se faire connaître et promouvoir son offre, ses produits et services.
L’autre avantage de ce support est qu’il reste constamment évolutif et interactif. Il est possible de réaliser en temps réel une mise à jour.
La contrepartie reste néanmoins la mise en corrélation de l’ensemble de ses actions sur internet pour conserver la cohérence de sa communication, ainsi qu’un bon suivi de son e-réputation sur la toile, l’image de marque restant essentielle au maintien de la fidélisation & du contact à long terme.

LE MARKETING DIRECT

Il inclue toute la communication individuelle (mailing, e-mailing, interactivités internet, newsletters, …). On s’adresse en personne à son public.

Je ne m’étendrai pas sur ce sujet qui concerne une activité bien spécifique qui est le marketing de réseau, plus du domaine de Chic&Design Strategy.

Cependant, le trafic engendré part d’un principe identique de reconnaissance visuelle. Son contenu est aussi important pour mieux touché les gens & les enmener dans son histoire; histoire d’une marque, d’une personnalité, d’un parcours de vie, d’une création de projet, d’un développement de sa marque, de son produit …

Cette image doit être véhiculée visuellement avec une certaine forme de cohérence. Interpeler pour mieux communiquer !

C’est aussi un excellent moyen d’agir selon les retours, les mesures d’audience sur tel ou tel sujet et donc de corriger ses erreurs éventuelles de perception d’image.

Il est aussi le moyen de combiner & de faire interagir plusieurs canaux entre eux, créer des relais mais cela demande beaucoup de régularité & d’exigence.

La vie sociale rayonne subtilement au travers des mots, des enchainements de phrases mais rien ne remplace le contact physique et l'échange direct pour intensifier le rapport humain et

LE SUPPORT PRINT/PAPIER

POURQUOI RESTENT-ILS ENCORE AUJOURD’HUI INCONTOURNABLES? ET COMMENT LES UTILISER DANS SON PLAN DE COMMUNICATION ?

Parce que, tout d’abord, ils véhiculent de manière soutenue & permanente les activités de votre entreprise (plaquettes, dépliants, flyers ..) ensuite parce qu’ils donnent une caution d’existence et de visibilité (cartes de visite, identité visuelle).

Si je prend une exemple d’une TPE nouvellement constituée … elle aura besoin de se constituer un budget communication avant de se lancer. Cette demande souvent négligée dans un Business Plan, devra être prise en compte pour ne pas être obligé de la sacrifier; ce qui constituerait un chainon manquant très préjudiciable à votre démarrage.

En suivant le plan du début … l’ordre sera un peu revisité selon l’âge et la situation de l’entreprise.

1- Quels sont vos objectifs ?

 – Se Faire Connaître & Développer sa notoriété et celle des ses produits/services

  • A quel moment? juste avant le lancement et pendant la première phase de création
  • Comment? grâce à des cartes de visite, des flyers ou dépliants pas trop détaillés en contenus pour susciter la curiosité, marquer les esprits vers vos autres supports plus permanents et plus viraux. Ils accompagnent bien souvent un discours, un échange téléphonique ou physique. Il s’agira donc de réaliser une page Facebook, un site internet vitrine suffira au début à moins d’être dans une activité de vente de produits où là la confection d’un site e-commerce s’avèrera primordial.
Fiche-GAELLE-CarteBis
La carte de visite passeport de votre entreprise

๑۩۩.. ..۩۩๑๑۩۩.. ..۩۩๑

2- A qui s’adressent vos supports ?

  • Quel type de population? des femmes, des hommes, les deux, des enfants
  • Pour quelle zone géographique ? locale, nationale, internationale, européenne .. il faudra alors envisager une traduction minimum en anglais.
  • Quel échantillonnage ? dans le cas où vous avez réalisé une étude de marché et que celle-ci vous donne des indications très précises d’identification.

 

3- Quel agencement pour vos contenus ?

  • Une plaquette succincte pour communiquer l’information générale sur votre entreprise & ses activités. Ce sera un catalogue dans la configuration d’un outil promotionnel de vente par correspondance et/ou en ligne. On reprendra ce contenu tout en gardant le message fort ou l’accroche (souvent une astuce pour se faire mieux identifier) en le condensant par une information plus précise liée à un évènement ou une promotion particulière par un flyer ou une newsletter.
  • Une ligne graphique commune pour bien marquer l’esprit & se constituer son image de marque répercutée le plus possible. Il faudra travailler sur les codes couleur, les symboles, les valeurs véhiculées par votre entreprise et ses produits/services.
Fiche EBENE-palquettesPro
Le dépliant information à diffuser auprès d’une cible professionnelle

๑۩۩.. ..۩۩๑๑۩۩.. ..۩۩๑

4- Quels sont mes supports les plus adaptés

  • En démarrage, le plus basique est la réalisation de cartes de visites. On imprimera autant de cartes de visite que l’on veut;. à savoir plus on aura d’exemplaires, meilleur sera le coût mais si vous êtes déjà dans une expectative de changement à 6 mois/1 an, il est préférable de ne pas en imprimer beaucoup.
  • Vient ensuite, le site web et les autres pages web à lui associer. Le coût portera sur la réalisation de son site et de son web design à ne pas négliger (cf l’article sur le web design du 3 février 2018 sur ce même blog).
  • Le flyer sera plus particulièrement adapté si on a l’intention de créer un évènement de type INAUGURATION DE MON MAGASIN/LOCAL. Le fichier sera relayé bien entendu par les outils du web qui eux, n’engendrent que du temps.
  • Peut-être faudra t-il un catalogue si on vend des services ou des produits très spécifiques ? : cf notre article portant sur ce sujet du 29 janvier 2018
  • Peut-être encore aurons-nous besoin d’affichage public pour aider à promouvoir l’ouverture d’un magasin et dans ce cas-là, nous reprendrons bien évidemment le message fort et le contenu à adapter à la lecture de loin en gros caractère etc …

 

Capture d_écran 2018-02-03 à 14.27.56
Le site web avec son design soigné pas sans rappeler les codes graphiques institués dès le départ

๑۩۩.. ..۩۩๑๑۩۩.. ..۩۩๑

ASTUCE N°1💡- il faudra veiller à se constituer dès le départ d’un outil de gestion de ses contacts de type CRM pour pouvoir ranger et assurer ses échanges de suivi avec ses contacts engendrés par vos actions de communication. Il constitue le lien direct avec l’aspect de la stratégie commerciale étroitement liée à la stratégie de communication. Eviter les versions gratuites assez peu fiables & assez limitées dans leurs fonctions. Mais on peut tout à fait pour réduire son budget avoir recours à un fichier EXCEL qui sera par contre beaucoup plus contraignant dans son utilisation.

●○●

💡ASTUCE N°2💡- il faudra veiller à créer une ou plusieurs communautés autour de sa marque ou/et de son activité et créer quelques petites campagnes d’e-reputation via Facebook, Instagram et Twitter en pensant que vos contacts directs sont aussi des influenceurs pour d’autre type de public pas forcément identifié dès le début surtout si votre étude de marché a été omise.

●○●

💡ASTUCE N°3💡- il faudra identifier des clubs d’entrepreneurs ou de réseaux physiques, sources de collaborations et de partenariat pour développer des nouveau projets. Ils doivent clairement vous apporter quelque chose sous peine de vous voir engendrer des frais inutiles car ces derniers sont généralement assujettis à une cotisation.

●○●

5- Créer son plan de communication et entrer dans un budget global

  • Quand? une fois que tout ce dont on a parlé précédemment sera clairement établi
  • Comment? en planifiant selon ses ressources, dans le cas d’un porteur de projet, il partira de sa réserve bancaire mentionnée lors de son Business Plan (à ne surtout pas oublier même en cas de développement). Il faudra bien lister les périodes marquantes : défilés, soldes, opérations commerciales, concours, achat espace pub dans un magazine professionnel …. Ne pas omettre les délais de fabrication particulièrement incompressibles quand on se lance dans la réalisation d’un stand par exemple. IL s’agira de coordonner et de diriger chacune des actions en émettant un avis positif ou négatif à l’issue de chacune d’elles.

Nous avons vu au cours de cet exposé combien il était important de bien constituer son plan de communication après en avoir écrit les grandes lignes stratégiques.

L’essentiel repose sur une synergie des supports, des contenus qui doivent aussi répondre de plus en plus à une stratégie de référencement, le SEO, aujourd’hui qui a pris une place importante dans la visibilité de nos données professionnelles. Créer du lien certes mais créer le lien relai par l’intermédiaire de vos pages sociales & web vous permettra une présence toujours plus étendue & vous deviendrez alors plus reconnu que vos concurrents. Il est donc important de se positionner sur vos pages sociales et blogs en créant du lien social et en dirigeant au mieux l’attention vers les besoins de votre public.

Savoir se remettre en question tous les jours, être à l’écoute, se repositionner en cas de problématiques à gérer, être au plus proche de son public constitue bien là la base d’une relation client réussie.

Garder sa cohérence graphique surtout & ne jamais en déroger !!!

Quelques reproductions de Chic&Design illustrant le travail de cohérence stratégique

 

 

 

Article rédigé par ChicetDesign Strategy

carte-de-visite

 

Page Facebook

Page Twitter

Page Linkedin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s