La catalogue comme une force de vente ?

Capture d_écran 2018-01-28 à 19.54.12

Aujourd’hui avec l’explosion du web, la catalogue a tendance à passer au second plan quand on développe ses supports de communication. Faut-il pour autant le considérer comme obsolète?

Tout dépend de sa finalité et de sa manière de diffuser. Un catalogue et d’ailleurs téléchargeable aussi en ligne donc la question du web est secondaire si on considère que le catalogue papier constitue encore un élément de diffusion principal.

Le support papier reste une valeur sûre, et démontre aussi un côté professionnel sérieux et organisé. Il est toujours aussi apprécié le fait de tourner les pages pour goûter au plaisir de la lecture découverte, de la facilité aussi de consultation, du temps que l’on passe à décrypter les messages, les descriptions, les produits détaillés, et surtout à mieux connaître les activités de l’entreprise qui présente ses produits ou services.

Au même titre qu’un flyer ou encore une simple plaquette, le catalogue répond à un certain nombre d’objectifs. Il faut :

1 –       Définir une cible

2-        Déterminer une zone de chalandise

3-        Définissez une période de distribution

4-        Mettre en place une méthode de distribution

5-        Déterminer le message ou les informations à transmettre

Une fois toutes les réponses apportées, vous pourrez vous lancer à la réalisation de votre catalogue. Voici un guide succinct pour vous aider à construire un support pertinent.

๑۩۩.. ..۩۩๑

booklet-426781_1280

๑۩۩.. ..۩۩๑

LE CHOIX DU LOGICIEL

Que ce soit InDesign ou Quark Xpress, il faut bien choisir ses outils de conception.

LE CONTENU

Plus que la classique brochure, le catalogue ou magazine doit répertorier et hiérarchiser non seulement les informations importantes mais il doit aussi donner impérativement les détails. Il s’agira d’inclure des titres, des sous-titres pour structurer le contenu et il faudra aussi respecter une ligne éditoriale pour être cohérent avec tous les autres supports de communication. Il raconte une histoire, peut-être une saga …

 

LES IMAGES

Vos images sont là pour apporter la preuve de ce qui est détaillé et pousser le lecteur à prendre sa décision d’achat. Elle doivent par conséquent être d’une qualité hors pair pour convaincre. On utilisera PHOTOSHOP pour corriger et détourer et ainsi mettre en exergue vos produits sur les photos. Plus cette valeur qualitative sera transcendante, plus vous donnerez une image positive de votre entreprise et de ce que vous offrez.

LES TYPOGRAPHIES

Ne jamais intégrer pus de 3 typographies différentes, souvent on en utilise une pour les titres et une autre pour les contenus par exemple. Il existe 2 grandes familles de typo; celles avec empattements et celles sans sérif. Ces dernières très usitées aujourd’hui, offrent une lecture plus fluide et donc plus facile.

LES COULEURS

Le choix de la couleur constitue un élément incontournable avec tout le poids de ses significations. Savoir utiliser celle qui se rapproche le plus de l’activité ou des produits à exposer mais aussi savoir l’adapter à son message.

Elles interfèrent le plus souvent, sur notre subconscient, qui peut modifier parfois notre comportement. Elles provoquent des émotions et orientent donc vers une attitude achat.

LE PAPIER

Le papier convenant le mieux, est le couché brillant idéal pour faire ressortir les couleurs, agréable au toucher. Le poids papier convenable est de 135 gr pour peu de pages. Si on dépasse les 15 pages, il vaut mieux prendre une texture plus souple à 85 – 100 grs par exemple.

Finalement, plus le magazine est volumineux, plus le grammage papier doit être faible.

LES RELIURES

 

Pour un catalogue, il existe plusieurs types de reliures : le dos collé carré, les deux piqûres métal, ou encore la reliure suisse. Le dos collé carré consiste à coller les feuilles les unes aux autres et qui seront recouvertes par le couverture de votre catalogue. Votre support doit faire au maximum 65 pages pour pouvoir utiliser cette méthode.

La reliure des deux piqûres métal permet de relier les pages entre elles par le biais d’agrafes. Elle est adaptée pour les documents contenant moins de 65 pages et est peu couteuse.

Enfin la reliure suisse permet de relier toutes les pages par une bande thermocollante et lui donne un aspect plus qualitatif.

LES FINITIONS

Pour la couverture de votre catalogue ou de votre magazine peut être sublimé par plusieurs finitions. Le pelliculage ou encore le vernis sélectif, va donner une forte valeur ajoutée à votre support de communication et transmettre une bonne image de votre entreprise : un réel facteur de vente.

๑۩۩.. ..۩۩๑

๑۩۩.. ..۩۩๑

LE CATALOGUE, SUPPORT PRINT TOUJOURS DANS L’ÈRE DU TEMPS

 

Avec un tel engouement pour le web, pourquoi utiliser des supports papier comme le catalogue ? La force d’un support papier c’est qu’il est lu ! Trop souvent sur le web, le contenu n’est pas lu dans son intégralité, les lecteurs ont tendance à lire les grandes lignes et lisent en diagonale. C’est pourquoi le support papier est un réel levier pour vous développer.

 

C’est un véritable outil de vente : une vitrine de vos produits/services mais aussi un outil valorisant haut de gamme et qualitatif. On le garde longtemps près de soi donc plus de chance d’être relu ultérieurement que sur le web.

 

Il a un réel impact sur les lecteurs : l’oeil est bien plus attiré par les visuels et les vidéos en virtuel et le contenu textuel est trop souvent seulement survolé. L’attention ne peut être captée que par le contenu.

 

Il est accessible partout : aucun besoin de connexion internet, il est accessible à tout moment et surtout n’importe où !

Il induit une relation commerciale directe : la relation d’échange commerciale est induite automatiquement car l’accessibilité aux contenus est simple et rapide.

Le catalogue adopte une stratégie marketing avec un visuel couverture attractif et explicite de suite. Les pages adopteront elles, de leur côté, un principe identique décliné de la couverture. La couverture doit être travaillée très sérieusement car c’est elle qui interpelle, qui accroche, qui séduit. Un petit historique de l’entreprise, sans les toutes premières pages, permet de la situer dans ses succès ou ses valeurs ajoutées passés avant d’enter dans le vif du sujet trop brutalement. L’intérêt est de se démarquer, de s’affirmer en tant qu’identité image de l’entreprise.

Nous n’avons pas évoqué les formats A4 ou A5? Le A4 offre une surface plus aérée et plus intéressante pour les visuels. Un format à l’italienne horizontal est assez privilégié ces dernières années, ce qui donne un côté album, une sorte de livre sacré dont on ne se séparerait pour rien au monde !

Il faut donc tenir compte aussi des dispositions en terme d’expédition donc du poids de papier, des formats etc …

๑۩۩.. ..۩۩๑

Des catalogues suivis sur plusieurs saisons doivent raconter une histoire. Il faudra changer la page de couverture selon une couleur différenciante sur l’année d’édition pour éviter les confusions pour les publics lecteurs. Ce ton doit aussi avoir un lien avec les types de produits mis en avant dans le catalogue (exemple quand on est sur un produit lié à l’environnement, on choisira la couleur VERTE etc …).

On fera de même pour faire une différence sur des catégories de produits justifiant chacun de leur propre catalogue et sur la même année.

Quelques catalogues réalisés par Chic&Design Consulting qui illustrent parfaitement les codes qu’il est impératif de respecter si on veut obtenir un magazine professionnel et le plus complet possible.

Petite chose dont on n’a pas parlé : le fait de rajouter des produits en cours d’année sur un document web permet de s’éviter des rééditions trop rapides et imposées certes mais la façon dont vous les introduirez dans votre catalogue virtuel ne sera certainement pas aussi bien travaillé que sur un document papier beaucoup plus exigeant en terme de précisions et de détails.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Article rédigé par ChicetDesign Strategy

carte-de-visite

Page Facebook

Page Twitter

Page Linkedin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s